Home Récit de voyage
Category:

Récit de voyage

Sauvage par nature de Sarah Marquis

 

Synopsis

1 000 jours et 1 000 nuits : Sarah Marquis a traversé à pied et seule tout le continent austral. Entre les attaques de cavaliers mongols et les trafiquants de drogue de la jungle laotienne, les animaux sauvages et les rigueurs climatiques, dépouillée de tout superflu, la jeune femme s’est adaptée aux conditions les plus extrêmes. Ainsi, elle a tenté de mieux comprendre ce qui nous lie à la Terre. 
Elle nous livre son récit, tantôt drôle, tantôt poignant, tantôt inquiétant, et sa philosophie de la vie, son cheminement intérieur. Elle nous entraîne dans l’aventure humaine la plus pure. Une odyssée extraordinaire.

• • •

Née en 1972 en Suisse, Sarah Marquis parcourt le monde à pied en solitaire depuis près de vingt-cinq ans. Elle a remporté le prix européen de l’Aventurier de l’année 2013 et, en 2014, elle a été nominée pour le prix Aventurière de l’année par le magazine National Geographic. 

 

 

Mon avis

J’ai eu beaucoup de plaisir à lire ce récit de voyage ! Sarah Marquis sait nous emmener avec elle avec grande simplicité et sagesse. Son voyage est semé d’embûches, en particulier et comme on peut s’en douter, parce que c’est une femme. Mais pas seulement, les conditions climatiques, le manque d’eau, de nourriture ou encore les maladies font également partie du périple. Pourtant, l’autrice reste confiante. Une confiance qui se veut même parfois mystique. On sent le lien profond qui la relie à la nature. Une nature qui peut par moments être violente et imprévisible et pourtant cela ne la décourage pas à avancer. Elle nous parle également de l’amour profond qu’elle a pour les animaux, étant elle-même végétarienne. L’homme semble être une menace bien plus dangereuse que les bêtes qui se montrent tantôt curieuses, tantôt indifférentes.  

J’ai été marquée par les rencontres que fait Sarah Marquis tout au long de son voyage. Marquée par la générosité de certains, mais également par cette froideur qui revient régulièrement de la part des habitants. Est-ce le fait qu’elle soit une femme seule perçue sûrement comme une inconsciente ou marginale ? Il y a de ça parfois, puis à d’autres moments, c’est plutôt le mépris ou l’indifférence. Dans certains cas, cela ressort simplement comme étant culturel. Mais, malgré ces quelques rencontres parfois difficiles, il est toujours intéressant de découvrir les habitudes et coutumes diverses de ces pays qui s’avèrent parfois très comiques ! 

Le centre du livre est composé de quelques pages glacées sur lesquelles on peut voir les photos de son périple. Quelques-unes de plus ne m’aurait pas déplu, mais comme le mentionne l’autrice, elle a préféré garder certains moments pour elle et vivre l’instant présent. Un récit de voyage qui pour ma part réussit parfaitement à nous transporter !  

 

Sauvage par nature de Sarah Marquis

264 pages

Editions : Pocket

Sortie : 4 juin 2015

0 comment
0 FacebookTwitterGoogle +PinterestEmail